vendredi, 06 juin 2014

Toujours là !

_DSC8957-1.jpg


(1/200 sec, f:11)
Mon enfance captive a vécu dans des pierres, Dans la ville où sans fin, vomissant le charbon.
L’usine en feu dévore un peuple moribond.
Et pour voir des jardins je fermais les paupières. ..
[ de Albert Samain]               

Commentaires

Impressionnant passé industriel.
Des conditions de vie de forçat... Mais maintenant que la mine est fermée, ils sont nombreux à la regretter cette vie au contact du charbon

Écrit par : geomichel | samedi, 07 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jacques,

Un dyptique qui fait pas rêver mais ramène à la réalité...
Graphique...

Écrit par : Michel | mardi, 10 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Le borinage vissé à l'âme...

Écrit par : Olivier | mardi, 08 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.